Haithabu

 

Haithabu est située dans le duché de Schleswig, au nord de la Schlei, un bras de la mer Baltique. Haithabu était alors un territoire danois : ce n’est que vers 1864, à la fin de la guerre des Duchés , que le territoire devint allemand.

En 808, Godfred, le premier souverain danois à être mentionné dans des sources historiques, y avait installé une colonie de marchands. Il avait également fait construire le Danevirke, un système de fortifications long d’une trentaine de kilomètres pour se protéger des Saxons présents à la frontière du Jutland. Il sera utilisé pour la dernière fois en 1864 lors de a guerre des Duchés. Grâce à sa position géographique stratégique, Haithabu devint rapidement une comptoir commercial de premier ordre qui voyait transiter de nombreux navires et marchandises.

Pillé et incendié en 1050 par Harald III – roi de Norvège et ancien chef de la garde varègue de l’empereur byzantin -, le site fut abandonné en 1066 au profit du Schleswig, situé sur l’autre rive de la Schlei et plus facilement accessible par les grands navires. Après son abandon, une forte montée des eaux recouvrit la ville, permettant ainsi de la préserver.

Une ville prospère

En installant sa colonie à Haithabu, Godfred n’établit pas seulement un port, il fit également bâtir une ville de toutes pièces, selon un plan précis. La ville, d’une superficie de 24 ha, était entourée d’un rempart de terre encore visible aujourd’hui, alors que le port était protégé par une palissade en bois. Les archéologues estiment que la ville, à son apogée au Xe siècle, pouvait accueillir entre 1500 et 2000 personne, ce qui en aurait fait l’une des villes les plus peuplées de Scandinavie à l’époque.