Les trelleborgs

Les trelleborgs sont des forteresses construites sur le même plan, à savoir une enceint circulaire, percée aux quatre points cardinaux.

Pour le moment, on n’en a retrouvé qu’au Danemark, en Suède et en Norvège. D’après les analyses dendrochronologiques effectuées sur le bois lors des différentes fouilles archéologiques, elles datent des environs de 980. Elles auraient été construites sous Harald Ier de Danemark (910-986), dit Harald à la dent bleue, en pleine période de troubles.

Trelleborg

La forteresse de Trelleborg se situe sur la côte ouest de l’île de Seeland, près de la cille de Slagelse, au Danemark.  D’un diamètre intérieur de 134 m, elle a été construite en suivant un plan très strict. les deux rues qui partent des portes placées aux quatre point cardinaux sont parfaitement perpendiculaires.

Chaque quartier abrite un groupe de quatre maisons<; Dans un second temps, quinze maisons ont été construites à l’extérieur de la forteresse, en rayonnement, autour du rempart. Ce cas de figure ne se retrouve pas dans les autres forteresses.

À son apogée, la forteresse aurait pu accueillir 1000 personnes. Les toits des maisons ont été conçus pour ressembler à des navires inversés. Le bateau est une symbolique très forte chez les Vikings. On la retrouve notamment sur le site funéraire de Lindholm Høje.

Aggersborg

Aggersborg, avec un diamètre intérieur de 240 m, est la plus grande des forteresses circulaires. Elle se trouve au Danemark, dans la partie nord du Limfjord. L’enceinte abritait 12 blocs de quatre maisons, soit 48 maisons au total.

Chaque maison mesurait plus de 32 m de longueur. Sa population est estimée à environ 5000 personnes. La forteresse actuellement visible est une reconstruction datant des années 1990.