Le temple de Confucius

Temple de Confucius

Konzi, ou Kongfuzi, plus connu sous le nom latinisé de Confucius, naît en 551 avant J.-C. dans l’État de Lu., aujourd’hui province du Shandong, au nord de la Chine. Alors qu’il vit sa jeunesse dans une certaine pauvreté, ses capacités de pédagogue et de philosophe lui permettent de devenir ministre de la Justice, mais en 496 avant J.-C., il doit abandonner sa fonction et quitter le pays.

Pendant plus d’une dizaine d’années, il va sillonner les différents États, accompagné de ses disciples, et répand son enseignement, sa pédagogie et sa philosophie auprès des dignitaires qui croisent sa route.
E, 485 avant J.-C., Confucius retourne dans son pays d’origine, où il meurt en 479 avant J.-C.

Un lieu pour honorer

Plan historique du temple de ConfuciusAprès la mort de Confucius, le prince Gun de Lu transforme la maison natale du philosophe, située à Qufu, dans la province de Shandong, en temple afin d’honorer sa mémoire et de pouvoir lui offrir des sacrifices. en plus de 2000 ans, le temple a subi de nombreuses transformations et, selon les sources historiques, compterait plus de 300 salles.
En 1214, des vandales dévastent et brûlent le temple. En 1131, on décide de le protéger par un mur de clôture. Enfin, en 1499 est de nouveau détruit ; c’est cette reconstruction qui donne à l’édifice l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui.
À présent, le temple s’étend sur une surface de plus de 15 ha et abrite plus de 100 bâtiments disposés dans neuf cours. Ce temple a servi de modèle à tous les autres temples dédiés à Confucius, il est considéré comme étant le temple numéro un et reflète ainsi l’importance du confucianisme dans la culture chinoise.

Une demeure de haut rang

Confucius a passé une partie de sa vie dans la pauvreté. La maison de la famille Kong était donc tout à fait modeste, avec seulement trois pièces. Ce n’est que par la suite, bien après la mort du philosophe, qu’elle a été transformée en demeure aristocratique par ses descendants chargés de l’entretenir.
Au XIVe siècle, un incendie ravage la demeure qui est reconstruite un peu plus loin, à proximité du temple. Elle s’étend aujourd’hui sur 7 ha et abrite des collections d’art et des archives.
Pendant plus de 2000 ans, ce complexe architectural a été agrandi, préservé et entretenu, ce qui lui confère un caractère exceptionnel et reflète tout un pan de l’histoire de la culture et de la tradition chinoise.

La grande salle Dacheng

La grande salle Dacheng est au centre du complexe. C’est à cet endroit que se déroulent les cérémonies en l’honneur de Confucius. Elle mesure 54 m de longueur pour 34 m de largeur. Elle est ornée de piliers et de colonnes richement sculptés.

Les Entretiens de Confucius

ConfuciusAprès la mort de Confucius, ses disciples rassemblent ses pensées philosophiques sous forme d’essais, dans une anthologie appelée « Lunyu », connue aujourd’hui comme Les Entretiens.
Ils contiennent des retranscriptions de discussions que Confucius aurait eues avec ses élèves, et des déclarations.
Les thèmes abordés traitent des six vertus prônées par le philosophe : la compassion, le respect des aînés, la justice, la pondération, le dévouement, les bonnes relations parents-enfants et États-citoyens.