Carnac

Les alignements de Carnac, en Bretagne, ont été érigés au néolithique, entre le Ve et le IIIe millénaire avant notre ère.
Ces lignes relativement parallèles se trouvent sur les sites de Kermario, Mémec, Le Manio et Kerlescan.
Les 2800 menhirs laissés à l’état brut, s’étendent ainsi sur une zone de 4 kilomètres.

Les menhirs ont été placés suivant une architecture réfléchie. Outre leur placement en files, ils ont été érigés à intervalles réguliers: le’espace entre chaque menhir est moins important que celui séparant chaque ligne. De plus, les menhirs les plus massifs se trouvent aux extrémités occidentales de chaque site.

Le Ménec

La partie la plus occidentale du site est constituée de menhirs du Ménec. Les menhirs, dont le nombre varie entre 1055 et 1170 selon les sources, et dont certains atteignent 4 mètres de hauteur, sont répartis sur 11 files, sur près de 1 kilomètre de longueur et 100 mètres de largeur. Un cromlech, dont il reste encore 71 menhirs, précède les alignements.